1. Si vous venez d'arriver sur le forum et que vous êtes un peu perdus, cliquez ici !
    Rejeter la notice

Comment commettre le crime parfait

Discussion dans 'Discussions diverses' créé par Adolf, 29 Mai 2016.

  1. Adolf

    Adolf Mineur de Redstone

    Inscrit:
    11 Mar 2016
    Messages:
    1 027
    Points:
    143
    Sexe:
    Homme
    Tout ceci n'est que second degré. Si vous n'avez pas d'humour, ne lisez pas, arrêtez vous ici.

    ***

    COMMENT COMMETTRE LE CRIME PARFAIT


    L'homme est un animal. L'animal vit dans une constante rivalité avec les autres membres de son espèce. Peut-être est-ce votre instinct animal … Ou peut-être que votre ex-copine, votre patron, ou votre belle mère vous fait chier. C'est beaucoup moins philosophique, mais je vous comprend. Et peut-être même que vous avez un jour eu l'idée de tuer l'un d'entre eux, ou n'importe qui d'autre.

    Après avoir écrit un premier guide pour vous aider à conquérir le monde, je me suis dit que vous auriez peut-être besoin, entre temps, de tuer quelqu'un, et sans vous faire attraper. En effet, même si les studios Hollywoodiens se posent la question depuis des années, il semblerait que peu de personnes connaissent les règles indispensables pour commettre le crime parfait. Nous allons donc essayer de préparer un meurtre qui se rapprocherait de la perfection.

    Les préparatifs
    Un meurtre, ça ne se décide pas du jour au lendemain. En soit, vous pourriez tuer un inconnu croisé dans la rue : vous sortez votre couteau, votre pistolet, vous tirez, et vous courrez. Mais vous vous feriez forcément attraper. Pour que personne ne vous découvre jamais, il faut faire preuve de patience, et bien se préparer.

    Pour commencer, il vous faut éviter d'être suspecté. Lors des enquêtes policières concernant un meurtre, les enquêteurs vont essayer de définir une liste de tueurs potentiels : si on suspecte le crime passionnel, les enquêteurs se pencheront plutôt vers le maris, un amant, etc. Pour éviter d'être suspecté, vous devriez donc avoir perdu contact avec votre victime depuis longtemps, ne plus rien avoir en rapport avec elle. En fonction de la personne, divorcez, démissionnez, coupez les ponts (NON, PAS LA TÊTE. Pas encore.), éloignez vous d'elle. Votre meurtre doit être une vengeance, être préparé depuis longtemps, et ne pas se faire à chaud, sur un coup de sang.

    Vous aurez aussi besoin d'un alibi. Autrement dit, il vous faut avoir un élément qui prouve que vous n'étiez pas sur les lieux, au moment du crime. La liste est grande, votre alibi peut être un ticket de cinéma, de train, ou tout autre papier prouvant que vous étiez ailleurs lors de l'incident. Cependant, n'importe quelle caméra de surveillance peut vous trahir. Et oui, c'est bien beau d'avoir un ticket, mais si on ne vous voit pas au cinéma, ça ne marche pas …
    Évitez les faux témoins. Ne vous fiez à personne. Personne n'est fiable, tout le monde est capable de craquer face à des menaces ou des promesses alléchantes, et de vous balancer.

    Le meurtre
    Pour commencer, choisissez bien le lieu du crime. Prenez un lieu où il sera facile de faire disparaître les preuves, comme le bord d'un lac, et qui n'a aucun lien avec la victime. En effet, le coup du « faux suicide » est très difficile à faire avaler aux enquêteurs.

    L'arme du crime sera l'élément principal sur lesquels se focaliseront les enquêteurs. Ils la chercheront, l'analyseront, l'étudierons, et vous trouveront. Si vous utiliser une arme à feu, par exemple, l'arme elle-même, la facture de l'arme, la personne qui vous l'a procuré, les munitions, la facture des munitions, la poudre au moment de tirer ou même l'impact de la balle sur un mur ou sur la victime sont des éléments qui peuvent vous trahir. Le crime parfait ne devrait comprendre aucun autre éléments que ceux déjà présents. Ou alors moulez un couteau de glace, comme dans les films policiers. L'idée paraît peu originale, mais ça tient la route. Ou poignardez votre victime avec un pieu de bois, que vous brûlerez par la suite.

    [​IMG]

    Dans tous les cas, il ne faut laisser aucune trace de votre passage sur les lieux du crime. Intervenez le moins possible avec la victime. Tout interaction avec elle peut être tracée : un coup de téléphone, un mail, même une discussion en face-à-face, s'il y a des témoins. Et un témoin, ce n'est pas forcément un indic assis sur un banc dans le parc, caché derrière son journal et ses lunettes d'aveugle, hein, ça peut aussi être ceux que vous ne voyez pas, comme le voisin derrière le rideau de sa fenêtre, qui jetait un œil, par hasard.
    Évitez aussi de déplacer la victime. Plus vous serez en contact avec elle (vivante, ou morte), plus vous laissez des traces. Et pitié, non, par pitié, ne l'enterrez pas dans votre jardin.

    En soit, au lieu de tuer la victime par n'importe quel affrontement, vous pourriez utiliser un ou plusieurs produits chimiques, tels que la mort au rats, ou un autre poison. Privilégiez un produit déjà présent chez la victime. Introduisez vous chez elle, de préférence par consentement mutuel (si vous brisez la porte, c'est pas très discret), et discrètement, diluez le poison dans une boisson gazeuse. Le goût ne changera pratiquement pas, et la police pourra conclure l'enquête par « Suicide par médicaments », ou quelque chose comme ça.
    Ah, et, soyez sûr que le produit tuera votre victime. C'est pas en versant 500 grammes de Smecta dans son coca que vous allez lui trouer l'estomac, hein, elle va juste ne plus chier pendant deux semaines.

    Après la bataille
    Il existe une dernière règle essentielle à la réalisation du crime parfait : ne recommencez pas. En effet, l'erreur principale des tueurs en série et de commettre un meurtre à nouveau. La police scientifique est très expérimentée, elle a déjà pensé à tous les profils de criminels existants. Donc si vous tuez quelqu'un à nouveau, un jour ou l'autre, elle réussira à mettre un lien entre les deux crimes. Elle commencera à établir votre profil, votre méthode, à vous étudier, et un jour, elle vous retrouvera. Donc quelque soit le résultat de votre homicide, ne revenez pas. Si le meurtre est parfait, tenez vous en là. Si la victime a survécu, tant pis. Espérez qu'il ai au moins eu mal au ventre.

    Si tout a fonctionné, ne changez pas vos habitudes. Allez au travail comme tous les jours, allez chercher vos enfants à l'école.
    Si vous n'êtes pas confiant envers votre professionnalisme et que vous avez peur de vous faire attraper, ce qui est normal, disparaissez. Déménagez, partez dans un pays peu développé, allez en Inde, en Thaïlande, en Jamaïque, sur une île … Faites vous oublier.

    Mais la règle qui passe par dessus toutes les autres, celle qui est indispensable à la réalisation du crime parfait, et celle qui vous trahira obligatoirement si vous ne la respectez pas : N'en parlez à personne.


    ***
     
    • J'aime J'aime x 2
  2. SpookyPowa

    SpookyPowa Rédacteur en Chef
    Staff

    Inscrit:
    26 Mai 2013
    Messages:
    7 475
    Points:
    259
    Sexe:
    Homme
    Sauf si la victime est un homme politique peu apprécié du RPR. :*
     
  3. Adolf

    Adolf Mineur de Redstone

    Inscrit:
    11 Mar 2016
    Messages:
    1 027
    Points:
    143
    Sexe:
    Homme
    Tu parles de l'affaire Robert Boulin ?
    Si oui, sache que l'affaire a été, en effet, conclue par un "suicide", mais que la thèse n'est pas du tout approuvée par tout le monde. Et puis, une fois, pas deux. :*
    Mais c'était pour dire que le truc du, "je te tue et je te met le flingue dans la main" qu'on voit dans les films, je pense pas que ça marche.
     
  4. SpookyPowa

    SpookyPowa Rédacteur en Chef
    Staff

    Inscrit:
    26 Mai 2013
    Messages:
    7 475
    Points:
    259
    Sexe:
    Homme
    Oui, mais je crois qu'il y avait d'autres histoires du même style, genre Bérégovoy. Mais lui, c'est pas le RPR qui voulait sa peau.
     
  5. Adolf

    Adolf Mineur de Redstone

    Inscrit:
    11 Mar 2016
    Messages:
    1 027
    Points:
    143
    Sexe:
    Homme
    Sûrement, alors ! De toute façon, quel parti politique n'a jamais voulu la peau d'un politicien d'un autre parti ? :*
     
  6. SpookyPowa

    SpookyPowa Rédacteur en Chef
    Staff

    Inscrit:
    26 Mai 2013
    Messages:
    7 475
    Points:
    259
    Sexe:
    Homme
    Hmm justement, Bérégovoy aurait été abattu par des tueurs engagés par le PS alors qu'il adhérait également à ce parti et Boulin aurait été par Pasqua, RPR comme lui.
     
  7. Adolf

    Adolf Mineur de Redstone

    Inscrit:
    11 Mar 2016
    Messages:
    1 027
    Points:
    143
    Sexe:
    Homme
    Quelle puérilité. Eliminer les concurrents, c'est vraiment pas très Charlie. :*
     
  8. Okabiz

    Okabiz Bûcheron

    Inscrit:
    22 Sept 2013
    Messages:
    113
    Points:
    66
    Sexe:
    Homme
    Merci, grâce à ce tutoriel de qualité, j'ai atteint mon objectif, j'ai enfin réussi à découper cette feuille machiavélique !
     
  9. Adolf

    Adolf Mineur de Redstone

    Inscrit:
    11 Mar 2016
    Messages:
    1 027
    Points:
    143
    Sexe:
    Homme
    Bien joué ! Continue à t’entraîner. Et tue ton président. Et va voir mon autre tutoriel, pour pas laisser la France sans gouverneur. :*
     
  10. Redz

    Redz Résident de l'End

    Inscrit:
    7 Sept 2014
    Messages:
    5 277
    Points:
    229
    Ca a beaucoup marché pour Adolf c:
     
  11. SpookyPowa

    SpookyPowa Rédacteur en Chef
    Staff

    Inscrit:
    26 Mai 2013
    Messages:
    7 475
    Points:
    259
    Sexe:
    Homme
    Pas tellement, Hindenburg est mort tout seul comme un grand.
     
  12. Adolf

    Adolf Mineur de Redstone

    Inscrit:
    11 Mar 2016
    Messages:
    1 027
    Points:
    143
    Sexe:
    Homme
    Je plaide non coupable.
     
  13. tipigeon

    tipigeon That's just like...Your opinion man
    Membre Premium

    Inscrit:
    15 Mai 2012
    Messages:
    4 208
    Points:
    234
    Sexe:
    Homme
    Le crime parfait c'est de tuer tout le monde, plus personne ne s'en apercevra si il n'y a plus personne pour s'en apercevoir.
    Plus sérieusement tuer quelqu'un au pif est plus sécurisé, ne jamais tuer quelqu'un avec qui on a des relation sociales
     
  14. Adolf

    Adolf Mineur de Redstone

    Inscrit:
    11 Mar 2016
    Messages:
    1 027
    Points:
    143
    Sexe:
    Homme
    Bien sur que tuer quelqu'un au pif est plus sécurisé, mais j'ai créé ce guide pour assouvir, la plupart du temps, le désir de vengeance de certains. :* Tuer quelqu'un au pif ce n'serait pas drôle.
     
    • J'aime J'aime x 1
  15. tipigeon

    tipigeon That's just like...Your opinion man
    Membre Premium

    Inscrit:
    15 Mai 2012
    Messages:
    4 208
    Points:
    234
    Sexe:
    Homme
    Ca dépends, certaines personnes ont juste des pulsions meurtrières sans raisons ^^
    Moi par exemple j'aime bien la pluie, mais quand il pleut j'ai envie de tuer (bon après c'est pas une grosse envie donc c'est contrôlable)
     

Partager cette page